RÉFLEXES ARCHAÏQUES

silhouettes2.jpg

Le rôle des réflexes

Ils sont à la base de notre développement postural, cognitif, émotionnel. Ils apparaissent dans un ordre précis et correspondent chacun à une phase de développement (acquisition de compétences)

Chaque réflexe développe :

  • une aptitude et musculaire spécifique (une fonction).

  • les connaissances neuronales nécessaires à l'exécution d'un mouvement

  • la coordination sensori-motrice permettant l'intégration du mouvement acquis à l'ensemble du corps (shème de base)

  • ainsi se crée le système tonique postural


Il peut arriver que les réflexes s’intègrent mal ou partiellement ou alors en cas de besoin, à la suite d’un choc, un accident, à un stress physique et émotionnel ou bien à cause de nos mauvaises habitudes posturales et du manque de mouvement, les réflexes peuvent réapparaître.

Cela peut engendrer des désordres dans la :

Sphère sensorimotrice et motrice : hypersensibilité ou hyposensibilité, hypotonie, posture instable, maladresse, agitation, perte d’équilibre, énurésie…

Sphère émotionnelle : mutisme, timidité, manque de confiance en soi, comportement dit agressif…

Sphère cognitive : difficultés de concentration, étourderie, troubles des apprentissages, dominance mal intégrée (œil, main, pied, oreille), trouble de l’écriture, désorientation spatiale….

L'état naturel d'un être humain c'est l'apprentissage

silhouettes.jpg

les solutions possibles

Le remodelage proposé aide à intégrer les R.A.

page_1_ok_vecto.webp